14 septembre 2013

Bellinzona

Oui je sais ce que certains d'entre vous sont en train de se dire "Quoi ! la morue est en Australie et nous pond encore son blog suisse ?".

Et bien oui, la morue est actuellement à Sydney où la Mandarine à été muté mais voulait terminer son blog suisse avant de commencer le nouveau.
Je dédie cet article à Selkaen, Tessinoise d'adoption, qui se reconnaîtra.

Vous ne pouviez pas passer à côté de la petite ville de Bellinzona, 17 000 habitants chef lieu du canton du Tessin.


Nous avions choisi de poser nos valises dans un joli petit appartement proche du centre ville,


car à Bellinzona, il est très agréable de flâner entre les palmiers et les ruelles pavées de la vieille ville.


Mais Bellinzona recèle d'autres trésors: ces 3 châteaux inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco.

Le Sasso Corbaro que l'on aperçoit de très loin puisqu'il est perché sur un rocher isolé qui domine la ville, construit au 15ème siècle pour empêcher le contournement de la ville par la montagne.


Son donjon haut de 14 m impressionne 



et offre une vue dégagée sur la ville


et sur les châteaux Montebello et Castelgrande


En-dessous du Sasso Corbaro, planté sur une arête rocheuse au milieu des vignes: le château de Montebello.


dans lequel on pénètre toujours par un pont-levis


On admire le long mur d'enceinte agrandi et renforcé par les milanais au 15ème siècle, en se promenant dans les extérieurs verdoyants et dégagés du Montebello.



Le Castelgrande se trouve lui au coeur de la ville sur un promontoire rocheux.


Depuis sa cour intérieure


on aperçoit le Castelgrande et le Sasso Corbaro


et en se penchant un peu, la vieille ville


Et comme on  est courageux on a toute de même arpenté la muraille malgré un vent à décorner les cocus.


L'autre bijou sur lequel il me parait impossible de faire l'impasse c'est la mairie de Bellinzona.


Qui ressemble plus à une villa de Toscane qu'à une mairie d'ailleurs



Mais ne nous y trompons pas, si le Tessin en été a la douceur de la Toscane et que l'on y parle la langue de Berlusconi, il n'en reste pas moins suisse et ce vitrail de "Sainte Heidi "est là pour nous le rappeler.



2 commentaires:

  1. Salut,

    Cela fait longtemps que je n'étais plus allée sur le blog car il y avait un problème avec les flux CSS qui ne m'informaient plus de nouveaux articles. Par ailleurs comme tu avais quitté la Suisse pour l'Australie je croyais qu'il n'y avait plus de nouveaux articles. Si jamais tu regardes de nouveau ce blog de temps en temps pour voir s'il y a de nouveaux commentaires, eh bien voilà, je te remercie pour ce bel article sur Bellinzone que je connais bien vu que j'y vais régulièrement, que ce soit pour le pédiatre de mes fils ou pour des courses. J'ai vraiment apprécié nos échanges.
    J'espère que tu te plais en Australie et que l'Europe ne te manque pas trop. Cela doit être dépaysant. Je regarde ton nouveau blog et je le trouve très intéressant. De mon côté je vais aussi déménager mais je ne vais pas si loin puisque je me contente de changer de canton et probablement vivre en Val di Blenio (Tessin) pas très loin de Biasca.

    Amicalement,

    Selkaen

    RépondreSupprimer